print
Facebook

Rechercher

Agenda

« juillet 2018 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

Abonnement


Mots clés

Actualité familiale

Vous êtes ici : Accueil  > Infos et Docs  >  Actualité familiale
Budgets-types

Quand l’UNAF simule une baisse de TVA / Les budgets-types du 2nd trimestre 2015

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

1) Quand l’UNAF simule une baisse de TVA

Comme chaque année, Familles de France et la Confédération Syndicale des Familles (CSF) mènent une enquête sur le coût de la rentrée scolaire pour les familles. Depuis plusieurs années, la CSF propose d’appliquer une TVA à taux réduit sur les fournitures scolaires : 5,5% au lieu de 19,6%. Cette mesure permettrait ainsi d’aligner le même taux que celui des manuels scolaires.

Grace à son outil « budgets-types » l’UNAF peut simuler l’impact, sur les familles, d’évolutions de TVA.

Nous pouvons ainsi calculer que cette mesure générerait un gain annuel pour les familles de :

- 20 euros par enfant

- 30 euros par adolescent

Pour la famille type A (un couple et deux enfants âgés de 6 à 13 ans) cela représenterait 40 euros d’économie, pour la famille type D (un couple, deux enfants et deux adolescents) : 100 euros d’économie. Pour rappel, les fournitures scolaires comprises dans le poste Education des « budgets-types » correspondent à la liste des essentiels, équipements ou consommables, publiée sur le site de l’Education nationale.

2) Les budgets-types du 2nd trimestre 2015

Ce second trimestre 2015 connait une légère augmentation par rapport au premier trimestre (de + 0.9% à +1% selon les familles types) et par rapport au 2nd trimestre 2014 (de +1% à+1,2%). Pour la famille monoparentale C (une mère et ses deux enfants) cela représente une hausse trimestrielle de 75 euros et de 100 euros pour la famille A (un couple et deux enfants).

- Alimentation : le frais plus cher

Les fruits et les légumes augmentent sensiblement par rapport à l’année dernière : +5% ce trimestre, ce qui représente pour la famille A, 34 euros supplémentaires.

- Stabilité du poste Transport

La baisse du prix de l’essence se poursuit, même si elle est moins importante qu’en début d’année. Alors qu’au 1er trimestre la facture était allégée de 23 euros pour la famille B, elle ne l’est que de 13 euros ce trimestre par rapport à 2014. Cela compense la hausse des transports en commun et des prix des voitures.

- Le prix des hébergements de vacances en hausse

Sous l’effet des divers ponts de mai, ou par anticipation des grandes vacances, le prix des hébergements de vacances a augmenté chaque mois ce trimestre (+3% pour la famille F, un couple et 3 enfants). Cette évolution impacte de façon importante le poste Loisirs car les vacances en représentent près de la moitié. Le prix des journaux et des périodiques est également en hausse, éventuel répercussion de l’augmentation du timbre ou de la baisse des recettes publicitaires de la presse écrite.

- Le prix des complémentaires santé poursuit son augmentation

Après une hausse de 2,5% en moyenne en début d’année, le prix des complémentaires santé augmente de 3,2% ce trimestre par rapport à 2014 : la famille A doit dépenser 22 euros supplémentaires trimestriellement pour sa couverture (pour les raisons, se reporter au commentaire du 1er trimestre 2015).

- Information et communication

En juin, les prix des télécommunications augmentent (+2,2 % par rapport à juin 2014). Cette hausse n’est pas complètement compensée par la baisse continue des équipements informatiques et de téléphonie, soit pour l’ensemble du poste Information et communication +0.5% par rapport au second trimestre 2014.

Dernire mise jour le 10 septembre 2015

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr