print
Facebook

Rechercher

Agenda

« juillet 2018 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

Abonnement


Mots clés

Actualité familiale

Vous êtes ici : Accueil  > Infos et Docs  >  Actualité familiale

Rencontre des Présidents des UDAF et URAF et des Directeurs des UDAF : "Les grands enjeux des cinq ans à venir"

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

L’UNAF a accueilli, pour sa rencontre annuelle de rentrée réunissant l’ensemble des Présidents des UDAF et des URAF ainsi que les Directeurs des UDAF, le samedi 15 octobre 2011 à Paris, Claude Greff, Secrétaire d’État chargée de la Famille et Sabine Fourcade, Directrice générale de la Cohésions sociale.

Après avoir salué la présence de Claude Greff, François Fondard est revenu sur les enjeux et orientations à venir en matière de politique économique, sociale et familiale pour préserver une politique familiale forte, construite sur le long terme.

Il a rappelé l’échéance des présidentielles de 2012 et l’occasion, pour l’UNAF, de débattre autour des futures orientations ainsi que sur les grands choix de société à venir. Il a annoncé la diffusion prochaine d’un questionnaire aux futurs candidats aux présidentielles et législatives et aux partis politiques et la mobilisation des UDAF et des URAF autour de cette action commune.

L’UNAF sera présente sur tous les sujets qui concernent la vie des familles et leur avenir :

pour relayer leurs attentes prioritaires, pour mettre en valeur les principes clés d’une politique familiale efficace, pour obtenir des engagements précis des candidats, sur les objectifs et les moyens destinés aux familles.

Pour l’UNAF, la préparation des élections sera l’occasion de réaffirmer les équilibres de la politique familiale et d’appeler les responsables politiques à réfléchir à une vision d’ensemble sur le long terme. L’UNAF a relevé trois des grands enjeux sur lesquels elle portera une vigilante attention :

1°) un maintien des régimes de solidarité publique, compatible avec le redressement des comptes publics ;

2°) un maintien des politiques qui donnent confiance aux familles dans leur désir d’avoir des enfants, et qui préservent leur pouvoir d’achat ;

3°) un soutien à la stabilité des familles et au renforcement du rôle des parents, qui sont les premiers éducateurs des enfants.

François Fondard a rappelé que la politique familiale est un ensemble cohérent construit sur le long terme. Pour s’inscrire dans la durée, la politique familiale doit poursuivre les investissements dans le domaine de la petite enfance, de l’éducation, et dans celui du logement, conditions essentielles pour encourager les jeunes à construire une famille.

Sur tous ces grands enjeux qui dessineront la France pour les 5 ans à venir, l’UNAF, les URAF et les UDAF seront présentes pour relayer les préoccupations des familles et pour participer aux évolutions qui contribueront à les aider dans leur vie quotidienne. Intégralité du discours de François Fondard en ligne.

Intervention de Claude Greff, secrétaire d’Etat à la Famille

Dans son intervention, la Secrétaire d’Etat a souligné l’ensemble des travaux menés par l’UNAF, pleinement investie dans les débats d’idées et d’éthiques et rappelé son implication dans la conduite d’une politique familiale globale prenant en compte l’ensemble des familles.

Complément de libre choix d’activité, report de la réforme sur la dépendance, Plan Alzheimer, liens intergénérationnels, conciliation vie familiale-vie professionnelle, développement des modes de garde (volet prioritaire de la prochaine Convention d’objectifs de gestion (COG) 2013-2016), ont été au nombre des sujets évoqués par la Secrétaire d’Etat.

Par ailleurs, la ministre a souhaité revenir plus longuement sur la stabilité des familles et le renforcement du rôle de parents. Parce que "75% des parents considèrent qu’il est plus difficile d’exercer son rôle de parent aujourd’hui", la secrétaire d’État a annoncé faire de l’accompagnement parental sa priorité de travail. Diverses mesures seront prochainement prises auxquelles l’UNAF et les UDAF seront totalement associées et trouveront toute leur place.

Claude Greff a réaffirmé son attachement à la famille qui incarne les valeurs, les principes, les symboles auxquels notre société reste profondément attachée et qui est une priorité du Président de la République et du Gouvernement. Les familles sont essentielles à l’équilibre social. Elles jouent un rôle fondamental à tous les âges de la vie, parce qu’elles transmettent aux jeunes générations des repères pour l’avenir, elles assurent la solidarité envers les plus âgés : la famille est une valeur absolument moderne.

Au moment où il est normal et souhaitable que toutes les idées soient explorées et où chacun réfléchit et s’exprime sur le sujet central qu’est la famille, la ministre a confirmé qu’elle n’engagera aucun projet sans concertation préalable et qu’aucune question cruciale ne sera éludée. Accéder à l’intégralité du discours de la Secrétaire d’Etat, Claude Greff.


L’après-midi était consacrée à la venue de Sabine Fourcade, Directrice générale de la cohésion sociale qui s’est exprimée autour de la réforme des services de l’État et des attentes des Pouvoirs publics vis à vis du secteur associatif.

Après avoir rappelé le rôle et les missions de la DGCS, Sabine Fourcade a rappelé son attachement à l’UNAF qui est force de propositions et dont les travaux et prises de positions tendent vers une politique familiale exigente ainsi que la qualité des relations et échanges entre nos deux organisations.

| 89.6 ko

Discours de la Secrétaire d’Etat Claude GREFF

Dernire mise jour le 19 octobre 2011

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr