print
Facebook

Rechercher

Agenda

« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

Abonnement

Liste de diffusion


Mots clés

Actualité familiale

Vous êtes ici : Accueil  > Infos et Docs  >  Actualité familiale

conciliation entre vie professionnelle et vie familiale

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

Le volet "salariés" du baromètre 2010 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, de l’observatoire de la parentalité en entreprise (OPE) dont l’UNAF est partenaire, a interrogé pour la seconde année un millier de parents salariés ayant des enfants de moins de 25 ans sur la conciliation entre vie familiale et professionnelle.

Sur le plan des attentes, les résultats 2010, présentés le 18 mars en conférence de presse au siège de l’UNAF, ont peu changé par rapport à ceux de l’année précédente. Qu’il s’agisse du regard des parents sur leur propre conciliation famille / travail, sur leur employeur, et sur leurs attentes, ces résultats viennent confirmer ceux de 2009, ainsi que ceux d’autres études tout en les éclairant différemment. Cette seconde édition du baromètre confirme sa vocation à devenir un outil de la politique de conciliation famille / travail.

Le dossier de presse - Lire les résultats complets de l’étude et la synthèse des enseignements, ainsi que l’ Intervention de Jérôme Ballarin, président de l’OPE sur le site de l’OPE

Quelques points clés de l’étude sur les attentes des parents :

- L’équilibre famille / travail : important pour 97% des parents. Comme en 2009, le baromètre rappelle que la quasi-totalité des parents salariés interrogés - 97% - considère l’équilibre entre leurs vies familiale et professionnelle comme un sujet de préoccupation important, dont 62% le jugeant "très important". Cette unanimité renvoie à celle exprimée par les Français dans la vague 2006 de l’enquête internationale sur les valeurs qui considèrent en priorité comme "importants dans la vie" la famille (97,7%) et le travail (96,4%).

- Avoir un travail adapté ou non aux rythmes scolaires et aux rythmes de l’enfant est l’origine principale de satisfaction ou d’insatisfaction Seuls 11% salariés jugent leur manière de concilier famille et travail "très satisfaisante", ( trois salariés sur cinq la considèrent comme "assez satisfaisante"). En tout, Un quart des salariés se disent insatisfaits, et trois quarts satisfaits. Ce niveau élevé, et persistant, appelle des précisions : 16% des parents expliquent cette satisfaction par leurs propres efforts, 5% par la prise de jours d’absence, 3% par l’autonomie des enfants, et 5% souhaitaient en fait, en répondant "assez satisfaisant" montrer qu’ils n’étaient pas satisfaits...

- La première raison d’être satisfaits, ou non, de son équilibre famille-travail est, avant toutes les autres explications invoquées, l’adaptation - ou non - du travail ou des horaires aux rhythmes scolaires ou aux rythmes de l’enfant. Ces raisons sont mises en avant par un tiers des parents satisfaits, et 38% des parents insatisfaits. Ceci nous rappelle qu’en France, la semaine de travail "standard" (du lundi au vendredi, sur des horaires diurnes d’une durée normale) ne représente que 36% des semaines travaillées (http://osc.sciences-po.fr/publicati...). Il renvoie aussi aux travaux du Haut Conseil de la Famille qui soulignent que nombre de parents ayant eu recours à un congé parental, alors qu’il souhaitaient continuer à travailler, invoquaient les difficultés dues aux horaires atypiques (note de bas de page à rajouter).

- Les parents salariés jugent l’implication de l’employeur globalement faible Pour la seconde année consécutive, 72% des parents interrogés considèrent que leur employeur "ne fait pas beaucoup de choses" pour les aider en tant que salariés parents. Ce chiffre peut être mis en parallèle avec les attentes déjà mises à jour par l’étude de l’INED "familles et employeurs" de 2005, qui révéle que "6 salariés sur 10 pensent que l’employeur doit jouer un rôle" en matière familiale. http://www-efe.ined.fr/pdf/ouvrage/... page 18 (477).

53% des parents ont le sentiment d’être écouté par l’employeur sur ce sujet

Le baromètre révele que 47% des parents se considèrent comme "plutôt bien écoutés" et 6% "très bien écoutés" par l’organisme employeur à propos de leurs préoccupations "vie professionnelle / vie familiale". Là encore, ce résultat rappelle celui de l’étude de l’INED suscitée qui révèle que plus des trois quart des employeurs " revendiquent une responsabilité en matière de conciliation travail-famille".

Ce que les parents salariés souhaiteraient de leur employeur : d’abord un soutien financier sur la scolarité des enfants, la mutuelle santé, les frais de garde. Le baromètre demandait aux parents de choisir, parmi 18 mesures, les trois qui lui semblaient les meilleures pour eux. Comme en 2009, les trois mesures qui se détachent en tête, citées par un quart à un tiers des parents interrogés, sont d’ordre financier : l’aide au financement de la scolarité et des études (30%), des mutuelles avantageuses pour les familles (27%) et la participation aux frais de garde (24%).

L’on note, depuis l’année dernière, une baisse sur certaines attentes : de facilitation du temps partiel (de 25 à 18%), de travail à domicile ou télétravail (de 23 à 19%), ou de règles de vie quotidienne du type "éviter les réunions tôt le matin ou tard le soir" (de 22 à 18%), mais un accroissement des attentes concernant les congés familiaux rémunérés : de 17 à 19%.

Puis viennent des attentes en termes de services payants : l’offre de solutions de garde ponctuelles (20%) ou permanentes (20%).

Interrogés sur les seuls services payants qu’ils attendraient que leur employeur mette à leur disposition en priorité, les parents d’enfants de moins de 3 ans sont par ailleurs 54% à citer les solutions permanentes de crèches d’entreprise. Ceci rappelle, comme l’a fait le Haut Conseil de la Famille lors de son avis de février 2010, qu’il manque en France plus de 350 000 places d’accueil pour les enfants de moins de trois ans.

| 13.1 ko
Dernire mise jour le 18 mars 2010

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr